MVCG DORDOGNE                                                                                                                                                                                  

               Webmaster : Captain Miller                            

 

 

 

 

 

 

 

 

   

3 rd Armored

 

       
 

3rd Armored Division "Spearhead"

 

Elle débarque en Normandie le 24 juin 1944, monte directement au front et reçoit son baptême du feu à Marigny, au sud de Mayenne puis prend part à la bataille de St-Lô, entre le 25 juillet et le 2 août, avec une intervention le 31 juillet pour repousser la contre-attaque de Mortain sur Avranches, ouvrant ainsi aux armées alliées la porte vers la Bretagne et permettant de contourner les positions allemandes vers l’est.

Le 4 août, la 3ème DB poursuit, au sein du 7ème corps d’armée américaine, son mouvement tournant vers l’est, abandonnant l’idée première de conquête de la Bretagne et des ports de l’Atlantique. Remontant vers le nord, la troisième atteint Argentan le 13 août et participe à la fermeture de la « poche de Falaise », aux côtés de la 3ème armée de PATTON, fermeture réalisée le 20 août.

Le 25 août, la 3ème franchit la Seine près de Mantes-la-Jolie, d’où elle repart, le 26, pour sa grande offensive en direction de la Belgique. Elle fait toujours partie du 7ème corps d’armée, au centre et en avant-garde, avec la 1ère division d’infanterie, sur sa gauche et la 9ème sur sa droite.

La troisième sera la première division américaine à arriver sur la ligne Siegfried, à Petergensfeld en Allemagne, le 10 septembre, avec une Cie du 83rd Armored reconnaissance battailon , et à l’enfoncer à Rötgen le 12 septembre, avec les chars du 2nd Bn du 33rd Armored Regiment , pour porter les combats au cœur du Reich. Elle aura entre-temps, libéré les localités Belges sur l’axe Mons-Charleroi-Namur-Huy-Liège-Eupen.

Le 20 décembre 1944, au cours de la bataille des Ardennes, le Q.G. de la troisième, ramené en Belgique avec le 7ème corps pour contrer l’avance allemande, est à Manhay, et l’axe de résistance est entre Grandmenil et Hotton. Une unité de la troisième (Lt Col HOGAN) tomba à court de carburant à Marcouray (entre La Roche et Hotton) et sabota son matériel avant de rompre l’encerclement à pied et en pleine nuit ! Cet épisode est bien connu sous le nom des « 400 de Hogan ». Cette action évita la capture des 400 hommes de cette unité.

La troisième participa aux combats de St-Vith et Houffalize jusqu’en janvier 1945. Traversant la Ruhr à Düren, le 32ème armored regiment entre dans Cologne (Köln) le 5 mars mais ne peut franchir le Rhin.

Après la conquête de la partie rive gauche de la ville, elle redescend sur Bonn, arrive à Remagen où un pont sur le Rhin a été récupéré intact le 7 mars par les américains. Elle traverse le Rhin le 12, part sur Bad Honnef et fonce sur Altenkirchen puis Marburg. Elle remonte sur Paderborn et participe à la réduction de la poche de la Ruhr dans la région Paderborn-Lippstadt. C’est là qu’elle perd au combat, le 31 mars, son commandant en Chef, le Major-Général ROSE, âgé de 46 ans. Repartant vers l’est, elle traverse la Saale à Bernburg et Halle, et parvient à Dessau le 23 avril 1945. Le 7 mai 1945, la troisième DB est sur l’Elbe, de Aken à Torgau, au contact des troupes cosaques soviétiques.

Elle restera comme force d’occupation en Allemagne jusqu’à son retour à Fort Knox (Kentucky) aux USA, le 15 juillet 1947.